Inna-y-id weɣyul-iw : Des candidats indépendants ?

(Republication )

À l’occasion de la nouvelle supercherie électorale algérienne du quatre mai prochain, le pouvoir totalitaire algérien aura la caution des partis politiques à ancrage kabyle et des listes dites indépendantes.

Mon âne ne comprend pas en quoi ces candidats sont indépendants. Selon lui, l’objectif principal et non avoué de toute cette clientèle docile est d’apporter une caution à un pouvoir colonial en déperdition. Ne pouvant compter sur les seuls partis politiques en Kabylie, le pouvoir algérien a encouragé quelques élus ou ex-élus à constituer des listes pour garantir une participation d’au moins 20 % en Kabylie.

Toujours d’après mon âne, tous ces candidats, à l’opportunisme sans limites, ne sont que des produits, dont la date de péremption est déjà dépassée depuis longtemps. La seule différence est dans l’emballage, pour le reste, ils se retrouveront tous dans une assemblée élue par la fraude.

Mon âne ne voit pas où elle est cette indépendance de ces candidats. À son avis, il s’agit simplement d’un label, comme celui donné aux poulets élevés en plein air, pour les distinguer des autres poulets enfermés dans un poulailler et élevés en batterie. En effet, seule la date de l’abattage est différente selon qu’il s’agisse d’un poulet en cage ou d’un poulet à qui l’on autorise la sortie en journée. Au final, tous les poulets finissent rôtis, farcis ou tout simplement dans une marmite.

Le quatre mai prochain, tous ces gallinacés se retrouveront dans la basse-cour du régime algérien pour picorer, fienter et chanter qassamen. Ils baisseront ou ils lèveront leurs bras sans jamais pouvoir se hisser au-dessus de la merde qui couvrira leurs pieds, car seuls les poulets sont capables de dormir là où ils fientent comme le dit si bien un proverbe kabyle. Quant aux autres kabyles épris de liberté et d’amour pour leur patrie, ils assisteront ce printemps à l’éclosion des premiers œufs de faucons et verront leurs envols au-dessus des montagnes de Kabylie. Comme quoi, il ne suffit pas d’être classé dans la famille des volatiles et d’être pourvu d’ailes pour voler.

__________________________________________________________________
Toute ressemblance avec des lieux, des faits réels, des attitudes et/ou des positions de certains kabyles est volontaire et non pas un pur hasard.
NB : Aɣyul-iw a donné son accord pour rendre public nos bavardages sous condition de ne mettre aucun mot entre guillemets. Textuellement, il m’a dit: si tu ouvres les guillemets alors tu fermeras ta gueule.

Hasan At Amar Wali

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s