Inna-y-id weɣyul-iw : Indépendance et élitisme

L’élite kabyle autoproclamée n’aime pas la plèbe. Elle se considère supérieure à la masse et se plaît dans son confort tant que rien ne vienne mettre en danger ses privilèges. (mon âne, 2 minutes après avoir fini la botte de foin ).

Rassurez-vous, il n’y avait aucun mélange suspect dans son foin ! pas même des plans de cannabis qui auraient pu s’y retrouver accidentellement.

C’est une réflexion que j’ai eu avec mon âne et nous appelons cela bavardages car aucun de nous deux ni un intellectuel. Nous avons voulu savoir pourquoi quelques intellectuels qui s’autoproclament comme une élite éclairée, refusent le projet indépendantiste et ne ménagent aucun de leurs efforts pour tenter de le disqualifier.

Pour mon âne, c’est plus par réflexe de survie. Ces intellos mercantilistes ne veulent ni peuvent s’affranchir du pouvoir colonial algérien qui les nourris. Ils sont fonctionnaires, universitaires, journalistes et titulaires de diplômes et titres pompeux et ils tiennent à garder leurs privilèges et rester dans leurs conforts. Ils ne s’engagent pour une cause que si leurs intérêts personnels ne sont pas en jeu.

Cette catégorie vassale, serviable et soumise aux injonctions du pouvoir colonial algérien est pour moi la moins pire. Elle ne combat pas frontalement le projet politique indépendantiste pour des motivations opportunistes. Elle basculera dès qu’elle constatera un rapport de force favorable pour le mouvement souverainiste.

Ceux qui sont les plus agaçants, ce sont les pseudo intellectuels qui s’attaquent à l’option indépendantiste en tentant de présenter d’autres projets politiques illisibles et incompréhensibles. De l’autonomie linguistique à la régionalisation modulable et flexible, au fédéralisme en passant par un statut particulier et spécifique pour la Kabylie.

En vérité, ce qui les dérange le plus, c’est le fait qu’ils n’ont pas la paternité de l’idée indépendantiste. Pour un autoproclamé intellectuel, être à l’origine de la genèse d’une idée est plus important que son contenu ou sa concrétisation. Ils se considèrent uniques dépositaires du savoir, du pouvoir et de la réflexion intelligente.

Ce qui fait éructer leur arrogance, leur jalousie et leur mépris c’est aussi l’accueil réservé par le peuple kabyle ; particulièrement la jeunesse ; à ce projet politique. L’indépendance de la Kabylie est un projet qui ne requiert pas des détours contorsionnistes avec des chapitres d’explications. Les intellos hautains et méprisants n’aiment pas la simplicité. Ils détestent partager les mêmes espoirs, les mêmes idées et surtout les mêmes combats que la plèbe. Ils évitent de prendre des risques, surtout pas les mêmes risques que la jeunesse souverainiste Kabyle .

Pour eux, l’option indépendantiste est une solution radicale et de désespoir. À vrai dire , le projet indépendantiste ne permet pas des postures équilibristes tenables pour les habitués des grands- écarts.

Mon âne et moi n’avons eu aucunement besoin de nous documenter pour savoir que le peuple kabyle est colonisé et que son seul salut est dans le recouvrement de sa souveraineté sur son territoire, sa langue et sa culture. Nous n’avons pas besoin d’être des experts et des Doktours-es pour nous rendre compte que tôt ou tard la Kabylie redeviendra indépendante et bâtira son propre État.

Nous savons aussi que beaucoup d’intellectuels Kabyles assument avec courage et modestie le projet indépendantiste. Des artistes, des écrivains, des scientifiques et des journalistes … sont aux côtés du peuple kabyle dans sa marche déterminée vers son indépendance.

La vraie élite est celle qui est diffuse dans le peuple kabyle. Celle qui ne se cache pas derrière les subterfuges farfelus et les prétextes fallacieux . Elle n’attend pas qu’on sollicite son engagement pour la libération de son peuple. Elle est le peuple ! .

Je reconnais qu’il en faut un peu de folie et beaucoup de patience pour bavarder avec son âne sur un sujet aussi sérieux… Il faudrait peut être bien que je songe à arrêter de consommer du cannabis. !

_________________________________________________________________
Toute ressemblance avec des faits réels, des attitudes et/ou des positions de certains kabyles est volontaire et non pas un pur hasard.

NB : Aɣyul-iw a donné son accord pour rendre public nos bavardages sous condition de ne mettre aucun mot entre guillemets. Textuellement, il m’a dit: si tu ouvres les guillemets alors tu fermeras ta gueule.

Hasan At Amar Wali

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s